Filière

Découvrez les 3 jeunes Primeurs récompensés en 2016
> Le 14 mars 2016 au Grand Rex, 3 jeunes exerçant le métier de primeur ont été mis à l'honneur et récompensés lors de la cérémonie "Les Rabelais des jeunes talents". Cette soirée organisée par la Confédération Générale de l’Alimentation en Détail (CGAD) devant plus de 1600 invités et en présence de Madame Clotilde Valter, secrétaire d’État chargée de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, a valorisé onze métiers de bouche et récompensé 33 jeunes professionnels.

Cliquez-ici pour voir la vidéo
 
Pour nos trois jeunes primeurs, cette récompense est une reconnaissance forte de leur investissement dans la profession et au service du patrimoine gastronomique français. Une fierté pour les lauréats et une valorisation aussi pour leurs chefs d’entreprise qui leur ont transmis un savoir-faire, mais aussi le goût de la création et de l'innovation.
Agés de 19 à 23 ans, Arnaud, Marine et Thomas représentent l’avenir de la profession.


Arnaud Labouille, 23 ans
Jacoulot Primeur, Morteau (25)

Après un CAP Boulangerie décroché à l’âge de 17 ans, Arnaud a choisi de s'orienter vers un CAP Vente pour être au contact avec les clients. Il est ainsi entré en apprentissage chez Jacoulot Primeurs à Morteau. " A mon arrivée, je faisais la mise en rayon et l’entretien du magasin puis Clotilde Jacoulot m’a formé à la caisse et à la gestion des commandes des restaurateurs. Dès la deuxième année, j’étais entièrement autonome sur ces postes jusqu’à la facturation et la livraison. J’ai été embauché définitivement aussitôt mon CAP Vente en poche il y a 4 ans.

Depuis, le magasin a déménagé et je travaille dans un espace de vente beaucoup plus vaste, avec de nouveaux rayons, plus de surface, plus de produits… ce qui m’a permis d’évoluer et de continuer à progresser."
   

"Ce qui me plaît le plus dans le métier de Primeur, c’est conseiller les clients dans le choix de leurs produits et la préparation et réaliser chaque jour de belles théâtralisations de légumes. Mais, je suis polyvalent et m’occupe aussi du déchargement et rangement de toute la marchandise, de la découpe des courges ou des pastèques vendues en portion, du réassort permanent des rayons…"
 
Ses projets : Arnaud a pour ambition d’ouvrir un jour son propre commerce alimentaire et pourquoi pas de lancer un nouveau concept alliant son savoir-faire en fruits et légumes et en boulangerie.  

  Marine Skala, 21 ans
Le Jardin du Fruitier à Carcassonne (11)

Titulaire d’un CAP Vente alimentaire et d’un Bac Pro Commerce, Marine évolue dans le métier depuis plus de 4 ans, d’abord en apprentissage et depuis septembre dernier, en CDI au Jardin du Fruitier à Carcassonne.
"Je suis arrivée dans le métier par hasard alors que je venais d’abandonner un Bac Pro Paysagiste car l’ambiance de travail ne me plaisait pas. C’est ma rencontre avec Florence Carayon, MOF Primeur et mon arrivée dans son magasin qui ont déclenché ma vocation. Je m’engageais dans la vente mais je n’avais pas particulièrement pensé aux fruits et légumes. Cela fait maintenant plus de 4 ans que je travaille au Jardin du Fruitier. Au fil du temps, mes responsabilités ont augmenté.

"J’aime particulièrement transformer les fruits et légumes et les mettre en valeur, je confectionne des corbeilles de légumes que j’agrémente de petites sculptures, c’est ma passion. Généralement je fais aussi les brochettes de fruits. Récemment, j’ai effectué seule mes premiers achats sur le MIN et j’ai trouvé cela passionnant."
 
Ses projets : Marine souhaiterait un jour se présenter au concours MOF Primeur et ouvrir son propre commerce. En attendant elle continue à apprendre et à découvrir toutes les facettes du métier.

Thomas Finet, 19 ans
 Charly Primeur à Seyssinet (38)

Titulaire d’un CAP Employé de commerce multi-spécialités, Thomas est actuellement en Terminale Bac Pro Commerce et en apprentissage chez Charly Primeur à Seyssinet depuis 4 ans. " Mon employeur, Maxime Lafranceschina, m'a appris énormément de choses. Aujourd'hui j’ai gagné en responsabilités. En arrivant le matin, j’installe les produits sur les étals qu’il faut ensuite réapprovisionner tout au long de la journée. Je prépare seul les commandes, je peux aussi être à la vente, à l’encaissement et faire des livraisons.

J’ai eu la chance d’accompagner mon employeur pour le Concours MOF Primeur. Je l’ai assisté dans le montage de son étal. C’était une très belle expérience qui m’a montré jusqu’où on pouvait aller dans ce métier et m'a donné des idées."
 
 

" Le métier de primeur me plaît car il est varié. Même si les tâches restent les mêmes, les fruits et légumes changent avec les saisons, il faut donc savoir s’adapter au jour le jour."
 
Ses projets : Pour le moment, Arnaud souhaite décrocher son bac et être embauché. Avant d’envisager d’ouvrir un commerce, il veut acquérir plus d’expérience.

‘‘Les Rabelais des jeunes talents’’, dont c’est la 5ème édition, distinguent des jeunes professionnels âgés de 17 à 26 ans, oeuvrant dans onze métiers de bouche distincts :
primeur, boucher, boulanger, charcutier traiteur, chocolatier, épicier/caviste/bio, fromager, glacier, pâtissier, poissonnier, restaurateur.
www.les-rabelais-des-jeunes-talents.fr
Les Rabelais des jeunes talents 2015